France Relance : quels leviers pour l’économie mixe et le développement local ?

  • Services
  • Gestion immobilière
  • Construction
  • Rénovation thermique
  • Aménagement
  • Renouvellement urbain
  • Développement économique
  • Immobilier d'entreprise
  • ENR
  • Équipement public
  • Logement
  • Développement Territorial
  • Economie Mixte
  • Financement
  • Finances Publiques
  • Foncière Commerciale
  • Mobilité
  • PIA
  • Revitalisation Commerciale
  • Santé
  • Tourisme
  • Vieillissement
Publiée le 14/10/2020 par SCET
     
  • Collaborateur SCET
    Stanislas DENDIEVEL
    Responsable du développement du Réseau - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
    Collaborateur SCET
  •  
  • Collaborateur SCET
    Hélène CREIX
    Chargée de communication - DARC - SCET
    Collaborateur SCET
2 personnes aiment

Sur les 100 Mrd€ du plan de relance, près de 44 Mrd€ sont fléchés sur le développement local et donc susceptibles d’impacter les activités des EPL et des bailleurs

Doté d’une enveloppe de 100 Mrd€ sur 2 ans, le plan France Relance s'organise autour de trois axes : transition écologique, compétitivité, cohésion sociale et territoriale. Il s’inscrit dans la continuité des 470 Mrd€ déjà mobilisés depuis mars pour enrayer les effets de la crise sanitaire sur l’économie française.

Ce plan, mis en œuvre en 2021-2022, sera présenté dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) pour 2021. L’Union européenne contribue à son financement à hauteur de 40 Mrd€.

Les enveloppes les plus importantes concernent

  • L’énergie : rénovation thermique du bâti, EnR et filière hydrogène.
  • Le vieillissement et la santé : volet immobilier et aménagement.
  • L’aménagement et le développement économique dont 80 % concernent les foncières de revitalisation.

A côté de ces 3 domaines, le volet « actions transversales » représente en fait la plus grande enveloppe (plus de 16 Mrd€ à lui seul), composé d’une part, du 4e programme d’investissements d’avenir et d’autre part, de mesures de soutien aux collectivités.

D’autres mesures sectorielles peuvent être relevées sur l’environnement et la biodiversité, la mobilité, le tourisme et la culture.

Pour en savoir plus, consulter le Note&Débats #04-2020

NB - Les mesures de ce plan analysées dans ce Note&Débats vont faire l'objet d'un suivi continu de la part des consultants de la SCET afin de vous informer au plus prêt sur le détail de leur mise en oeuvre.

Voir plus d'actualités de cette rubrique
Commentaires
SCET
Paris
Rédacteur
Thierry LEMANT
Responsable de l'Animation digitale et des publications - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
Autres actualités