4 personnes aiment

Comment, à l’heure de l’injonction zéro artificialisation nette, passer un projet d’aménagement sous le prisme de son scénario miroir ? L’AMI « le duel du siècle » lancé cet été par le réseau SCET vous dévoile ses lauréats : parmi 10 candidatures reçues, un projet de requalification urbaine et d’extension urbaine portés respectivement par la SEDA et par la SEP seront passés au crible. A très vite pour les résultats de ce « duel » !

Lancé cet été par le réseau SCET, l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Le duel du Siècle » poursuit deux objectifs :

  1. Il vise à nourrir les questionnements autour des orientations d’un projet sous le double prisme de l’objectif “zéro artificialisation nette” (ZAN) et de la réponse d’un territoire aux projections en termes de population et d’emploi.
  2. Il propose d’analyser, à l’étape du lancement d’un nouveau projet d’aménagement (à dominante habitat, développement économique ou mixte), ses impacts extra financiers et de le confronter à un scénario-miroir à définir, soit en extension urbaine (si le projet est en densification/renouvellement), soit en densification/ renouvellement (si le projet est en extension), soit le statu-quo.

Les études permettront de montrer dans quelle mesure et sous quelles conditions un projet d’aménagement en extension urbaine ou en densification/requalification génère des bénéfices socio-économiques supérieurs aux coûts. Et de comparer dans chaque situation retenue, dans le duel entre extension et densification, le projet qui crée le plus de valeur !

 

10 candidatures ont été reçues et analysées dans le cadre de cet AMI :

  • projet de régénération urbaine et environnementale du triangle Saint-Jean à Clermont-Ferrand (SPL Clermont-Auvergne) ;
  • parc d’activités de Molières Nord à Miramas (SPL Sens urbain) ;
  • site Forège à Treize-Septiers en Vendée (SAPL – agence de services aux collectivités locales de Vendée) ;
  • ZAC du pôle multimodal Fret des Landes à Laluque, Pontonx-sur-l’Adour (SATEL – Landes) ;
  • 2e phase de la ZAC de l’amphithéâtre à Metz (SAREMM) ;
  • Paléficat Rives de L‘Hers à Toulouse, Launaguet (OPPIDEA) ;
  • Grand Matabiau – quais d’Oc à Toulouse (OPPIDEA-EUROPOLIA) ;
  • écoquartier de la friche du maréchal Juin à Saint-Quentin (SEDA – Aisne) ;
  • parc d’activités Aliénor d’Aquitaine à Poitiers, Migné-Auxances (La SEP – Poitou) ;
  • requalification du site de la fonderie de Port-Brillet (SPL Laval Mayenne Aménagement).

 

Outre leurs grandes qualités individuelles, l’étude de l’ensemble des candidatures reçues témoigne de la diversité des projets portés par les EPL d’aménagement. Parmi les 10 candidatures, 5 concernent des grandes villes et métropoles, 5 des villes moyennes et petites villes. 4 projets sont en extension urbaine contre 6 en densification et requalification. En termes de programmation, si 5 projets sont exclusivement économiques ou à dominante économique, 5 intègrent une dimension habitat ou sont mixtes. Enfin, 7 projets sont en phase de cadrage et d’avant-projet, contre 3 qui ont démarré.

Les projets démontrent leur capacité à proposer des réponses aux enjeux de l’époque : sur la base déclarative exprimées par les candidats, les dimensions transition écologique et énergétique (8), la nature (7), le développement économique et l’immobilier d’entreprise (7), puis le logement (6) et les mobilités (6) sont les enjeux et thématiques les plus forts.

 

 

 

L’analyse enfin, a permis de mesurer la motivation des candidats et la pertinence. Si le choix du jury a été difficile, il a permis de retenir les 2 projets à Saint-Quentin et à Poitiers, respectivement en requalification urbaine et en extension urbaine. L’exercice d’analyse socio-économique synthétique de ces projets – en comparaison avec un scénario-miroir va pouvoir être menée : place au duel et rendez-vous le 29 novembre, lors de la « grande journée » aménagement  [Chocs contemporains (climat, pandémie…) : l’aménagement en ruptures ?], pour les résultats !

Voir plus d'actualités de cette rubrique
Rédacteur
Stanislas DENDIEVEL
Responsable du Développement du Réseau - SCET
Autres actualités