Friches : l’appel à projets de l’ADEME, vos dossiers à déposer avant le 2 avril 2020

  • Marchés
  • Aménagement
  • Renouvellement urbain
  • Friche Ferroviaire
  • Friche Industrielle
  • Friche militaire
  • Friche Urbaine
Publiée le 03/12/2019
     
  • Collaborateur SCET
    Arnaud MONTANARI
    Consultant Juriste - DEIP/MJO - SCET
    Collaborateur SCET
  •  
  • Collaborateur SCET
    Thierry LEMANT
    Responsable de l'Animation digitale et des publications - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
    Collaborateur SCET
  •  
  • Membre Réseau SCET
    Olivia VERRIER
    Responsable d'opérations - Sadev 94
    Membre Réseau SCET
  •  
  • Collaborateur SCET
    Stanislas DENDIEVEL
    Responsable du développement du Réseau - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
    Collaborateur SCET
4 personnes aiment

L’ADEME annonce le lancement de l’édition 2020 de son appel à projets « Travaux de dépollution pour la reconversion des friches ». Les aménageurs, mais aussi les bailleurs, figurent parmi les premiers opérateurs urbains concernés. Condition pour être éligible : porter un projet de reconversion de friches pour la création de logements, d’activités économiques et d’équipements publics, soit des usages dits « classiques » et, nouveauté, porteurs de projets visant des usages « alternatifs » (intégration, par exemple, de démarches d’urbanisme transitoire, de projets d’énergie, de renaturation…).

Axe stratégique pour lutter contre l’artificialisation des sols, la reconversion des friches a été mise en exergue lors du Conseil de défense écologique du 7 novembre 2019.

A cette occasion, le lancement d’un nouvel appel à projet de l'ADEME a été annoncé, avec un dossier à déposer pour le 2 avril 2020 :

https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/FRICHES2020-4.

 

Sont concernés tous les opérateurs publics et privés, collectivités, aménageurs, bailleurs… qui développent un projet de reconversion de friches pour la création de logements, d’activités économiques et d’équipements publics.

La nouveauté est l’ouverture de cet appel à projets pour une finalité d’ usages alternatifs présentés comme pouvant « avoir une portée plus large que la sphère urbaine » et correspondant à « des enjeux de natures différentes (mais pouvant être combinés), en particulier la production d’énergie renouvelable (ex : centrale photovoltaïque au sol), la production de matériaux biosourcés, la lutte contre les îlots de chaleur urbains, la restauration ou amélioration de la biodiversité, la création ou restauration de corridors écologiques (dans le cadre de trames vertes et bleues par exemple, l’aménagement de parcs urbains, l’aménagement de jardins récréatifs / partagés (contribution à l’agriculture urbaine) ».

L’appel à projets indique, enfin, que la majorité des usages du foncier « alternatifs » doivent se baser sur des actions de « renaturation » : sont citées les « techniques émergentes ou encore peu répandues, telles que la désimperméabilisation, la reconstruction de sols et/ou le phytomanagement des pollutions ».

Vous avez déjà mené des projets innovants sur les friches ? Vous accepteriez de faire part de votre expérience aux sociétés engagées dans de futurs projets ? N'hésitez pas à nous le faire savoir via un post, une question...

 

Lien vers l'appel à projets : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/FRICHES2020-4.

 

Voir plus d'actualités de cette rubrique
Rédacteur
Réseau SCET
Communication - SCET
Autres actualités