Bordeaux Métropole : InCité renouvelée dans son rôle d'animateur du PIG « le Réseau de la Réhabilitation »

  • Rénovation thermique
  • Logement
  • PIG
  • Quartier Ancien
  • Réhabilitation
Publiée le 04/10/2019 par InCité
5 personnes aiment

Ce programme d'intérêt général nouvelle version (2019/2024), relancé par la métropole pour améliorer le parc privé, vient d’être attribué à la SEM après appel d’offres : avec près de 2000 logements à réhabiliter, un programme ambitieux qui double ses objectifs par rapport à la précédente période

Ce dispositif d’aide aux travaux engagés par les propriétaires occupants et propriétaires bailleurs s’inscrit dans la continuité des actions volontaristes menées par la métropole dans les 28 communes. Sont ciblés :

  • la précarité énergétique,
  • l’accessibilité et l’adaptation des logements,
  • la lutte contre le mal logement et l’habitat indigne
  • le développement d’une offre conséquente de logements locatifs à loyers maîtrisés
  • la mobilisation du parc vacant.

Les missions d’InCité :

  • Mobiliser les plateformes locales (Louer clé en main, Mon énergie, Ma rénov, Mal logement), les acteurs locaux et les référents communaux.
  • Repérer les situations par une prospection active et des actions ciblées.
  • Travailler auprès des publics les plus fragiles.
  • Constituer les dossiers de financement de la demande au solde.
  • Impulser les actions de communication.

A la tête d’une équipe dédiée, François APOUEY sera l’interlocuteur privilégié des partenaires et collectivités. Un premier comité de pilotage présidé par Jean TOUZEAU, vice-président de Bordeaux Métropole s’est réuni le 23 septembre dernier pour engager officiellement le programme.

Comité de pilotage de lancement du PIG 2019-2024 présidé par Jean TOUZEAU, le 23 septembre 2019 : de nombreuses communes étaient présentes témoignant de l’intérêt porté au dispositif et de son efficacité dans les questions quotidiennes du logement

Pour rappel, le programme d'intérêt général d'amélioration de l'habitat (PIG) est un outil partenarial alternatif à l’OPAH. Sa mise en oeuvre se traduit par la conclusion d’une convention entre l'État, l’ANAH et une ou plusieurs collectivités territoriales ou un EPCI compétent en matière d'habitat, ainsi qu’avec l’opérateur chargé des opérations d’ingénierie du programme.

Voir plus d'actualités de cette rubrique
InCité
Bordeaux
Rédacteur
Thierry LEMANT
Responsable de l'Animation digitale et des publications - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
Autres actualités