Immobilière Terres Océan : première SAC officiellement agréée

  • Vie de l'entreprise
  • Vie Sociale
  • Gestion immobilière
  • Gestion locative
  • Gestion technique
  • Loi ELAN
  • SAC
Publiée le 10/02/2020 par SEMIS
     
  • Collaborateur SCET
    Mikaël MENEUR
    Expert Immobilier Commercial - DEIP/EIF - SCET
    Collaborateur SCET
  •  
  • Collaborateur SCET
    Florence DECKER
    Directrice de l'Animation du Réseau et de la Communication - SCET
    Collaborateur SCET
  •  
  • Collaborateur SCET
    Nicolas LECUYER
    Directeur inter-régional du développement Ile de France - Hauts de France / Directeur Adjoint de l'Animation du Réseau et de la Communication - SCET
    Collaborateur SCET
3 personnes aiment

Elle réunit  les OPH de l’agglomération de la Rochelle, la Semis, l’office de l’Angoumois et Rochefort Habitat Océan : les partenaires envisagent d’accélérer leur production de logements et de développer de nouvelles compétences en matière de foncier et de commercialisation

 

Il s'agit de la première SAC agréée depuis la promulgation de la loi ELAN. Le nouvel ensemble « pèse » environ 20 000 logements. A noter que l’agrément est valable « pour l’exercice de son activité sur le territoire national », alors même que les sociétés concernées ne se projettent que sur leur territoire d’intervention.

Jean-Jacques CARRE, DG de l’OPH de La Rochelle, président du directoire du regroupement, rappelle que les objectifs de cette nouvelle structure sont d’augmenter la programmation HLM, développer des compétences nouvelles et réaliser des économies d’échelle. D'ores et déjà, les 4 organismes ont prévu de produire 320 logements locatifs sociaux, soit 100 de plus qu’auparavant, de mettre à jour et en cohérence les quatre PSP. Les bailleurs ont également jusqu’au 30 juin 2021 pour articuler leurs CUS.

Pour la recherche de foncier, un prospecteur foncier doit être recruté prochainement par l’un des organismes et mis à disposition de la SAC. Un poste de commercial est également prévu pour développer la vente HLM et l’accession à la propriété. Le regroupement prévoit de dégager de 5 à 6 M€ par an pour contribuer à développer ces nouvelles activités.

En termes d’économie d’échelle, la SAC aura un impact limité. Concernant les politiques d’achat, les bailleurs travaillent déjà ensemble sur les contrats d’assurance et pourraient mutualiser le recours à la prévoyance et à l’assistance informatique. Pour assurer les compétences obligatoires (secrétariat, comptabilité, communication), la SAC dispose de trois personnes mises à disposition par ses membres.

De gauche à droite, Roland VEAUX (président de l’OPH de l’Angoumois), Laurent JUVIGNY (DG de de l’OPH de l’Angoumois), Véronique PAVAGEAU (DG de Rochefort Habitat Océan), Daniel PACAU (président de Rochefort Habitat Océan), Florence ALLAUME (vice-Présidente de Rochefort Habitat Océan) Jean-Jacques CARRE (DG de l'OPH CDA La Rochelle), Christine MOUNIER (DG de Semis Saintes), Jean-Philippe MACHON (président de la Semis), Marylise FLEURET PAGNOUX (présidente de l'OPH de l’agglomération de la Rochelle)

 

Voir plus d'actualités de cette rubrique
SEMIS
Saintes
Rédacteur
Thierry LEMANT
Responsable de l'Animation digitale et des publications - Direction de l'animation du Réseau et de la communication - SCET
Autres actualités